• Best Wishes 2014

    Imprimer

    Seasons Greetings  2014.jpg

  • Franco Dragone rend hommage à Verdi: Un Aida époustouflant au théâtre San Carlo de Naples.

    Imprimer

    L’hommage de Franco Dragone à Verdi: Un Aida époustouflant, hors du temps, et 70 musiciens et choristes de La Louvière sur la scène du théâtre San Carlo de Naples, le plus ancien théâtre lyrique d’Europe. Cette création prestigieuse marque l’ouverture de la saison, célébrant le bicentenaire de la naissance de Verdi. Les représentations se tiendront du 5 au 17 décembre.

    Le 14 décembre, le Grand Orchestre National Lunaire, cet ensemble poétique et talentueux de La Louvière invité par Franco Dragone, a surpris le public napolitain le temps d’une représentation. 2013 a marqué bien des changements pour Franco Dragone Entertainment Group : une nouvelle direction et de nouveaux horizons pour le développement de spectacles, mais également un tournant vers des projets pointus, en collaboration avec les plus grandes institutions culturelles d’Europe. Après une collaboration artistique exceptionnelle avec le Ballet National d’Espagne, c’est à présent en Italie, dans sa région d’origine, que Franco a été invité à présenter son talent : Il met en scène l’opéra Aïda au San Carlo de Naples, le plus ancien et prestigieux théâtre lyrique d’Europe. Franco Dragone propose une mise en scène épurée, pour donner une perception plus introspective et intimiste de l’œuvre. Le spectateur sera amené à vivre une expérience d’ouverture audacieuse aux émotions, le menant à un véritable voyage intérieur.

    Photo Aida.jpeg

    « J’ai voulu créer un Aida épuré et intemporel, débarrassé de ses décors opulents et ses fioritures, porteur d’un regard différent sur le monde d'aujourd'hui. Cette interprétation évoque un monde sens dessus dessous, mais ce ne sera pas pour autant un Aida sombre : Partant de l’ombre c’est un signal de lumière et d’espérance que j’ai voulu apporter » commente le metteur en scène. Pour mener à bien ce projet Franco Dragone est entouré de professionnels de très grand talent : sous la direction de Nicola Luisotti, Benito Leonori pour la scénographie, Giusi Justin pour les costumes, Salvatore Caputo a la tête des chœurs, Michel Beaulieu à la Lumière et Olivier Simola pour les conceptions vidéos.

    Franco Dragone Entertainment Group a participé à la sélection des artistes, triés sur le volet par son département Casting, l’un des pôles d’excellence de la compagnie. Le 14 décembre, Franco Dragone, a proposé une découverte originale au public napolitain: le Grand Orchestre National Lunaire dirigé par le charismatique Eloi Baudimont a produit sur la scène napolitaine ses 70 instrumentistes et choristes d'horizons culturels et musicaux divers. Cet ensemble poétique qui a coutume de se lancer dans les alliances musicales les plus improbables, présente un hommage décalé à Verdi. Il part du centre de La Louvière pour un périple musical inédit qui le mène jusqu’au théâtre San Carlo de Naples aux côtés de Franco Dragone.

     

    http://www.dragone.be/

  • Jim Shaw expose ses archives jusqu’au 26 janvier 2014 à la Chalet Society.

    Imprimer

    La Chalet Society est un nouveau projet visant une réflexion sur l’institution artistique contemporaine. Structure mobile, elle tente de développer des formats à même de fonctionner sur des plateformes d’accueil les plus diverses, un peu comme un software capable de tourner sur n’importe quel hardware. 

    Réactive aux environnements artistiques les plus audacieux, la Chalet Society se conçoit comme une communauté d’artistes, de collectionneurs, de chercheurs et autres passionnés à la recherche d’une « conscience poétique », professée par Saul Wahl Katzenellenbogen, élu en 1587 roi de Pologne. Il ne régna qu’une seule nuit, mais eut le temps d’énoncer un certain nombre de prédictions et appeler à l’avènement d’une conscience poétique. 

    A Paris, la Chalet Society investit un lieu surprenant : une ancienne école de 1000 m2 au 14 bd Raspail, mise à disposition par le Groupe Emerige. 

    Inaugurée en octobre 2012, la Chalet Society a attiré plus de 65.000 visiteurs avec une exposition du Museum of Everything, réunissant des créateurs hors norme, souvent autodidactes et méconnus, offrant un visage d’une création artistique qui s’est développée depuis un siècle, en dehors de toute institution artistique. 

     The Hidden World Jim Shaw / Didactic Art Collection à la Chalet Society. L’artiste californien Jim Shaw y expose du 24 octobre 2013 au 26 janvier 2014 ses archives personnelles.

    family-business-paris-2ii.jpg

     

    Chaque week-end durant l’exposition, la Chalet Society propose des ateliers et des performances uniques au rez-de-chaussée. Le samedi 14 décembre de 15h à 21h, la structure Family Business est mise à l’honneur.

     

    Family Business est une structure de partage du temps libre, à but non lucratif, ouverte aux expérimentations et aux formats d’exposition impertinents, initiée par Maurizio Cattelan et Massimiliano Gioni et soutenue par le Center of Curatorial Studies du Bard College aux Etats-Unis.

     

    Family Business invite des entités, des personnes et des pratiques dans le cadre d’un programme intitulé Les Grands Transparents. In Practice, et divisé en,Vol.I – Déc. 2013 et Vol.II – Jan. 2014.

     

    http://familybusiness.us/

    www.chaletsociety.org

  • ICE-WATCH La Couleur Pantone® de l'Année 2014

    Imprimer

    unnamed.jpg

    Après le lancement, en 2013, de la ligne PANTONE UNIVERSE, la marque Ice-Watch poursuit plus que jamais son partenariat avec Pantone. Pour tous les amoureux de la mode, le Radiant Orchid est la couleur à porter en 2014 ! Tout comme les plus grands designers tels que Jackie Fraser-Swan ou Yoana Baraschi, la marque Ice-Watch intègre le Radiant Orchid dans sa nouvelle collection de montres. Ce dernier modèle bicolore sera le must-have des accessoires de mode pour assortir vos tenues vestimentaires tout au long de l’année 2014 !

     

    La nouvelle Couleur de l'Année 2014 sera accompagnée de trois autres couleurs afin d’agrémenter au mieux la deuxième collection PANTONE UNIVERSE de la marque Ice-Watch. Ces autres couleurs séduisantes et inspirantes comme l’orange sensuel Bird of Paradise, le turquoise tropical Cockatoo ou l’énergisant Dazzling Blue vous charmeront également grâce à leurs différentes caractéristiques.

    P1010451.JPG

     

    My Dazzling Blue! With it, get a punchy start of the day...CHANGE. YOU CAN.

    http://ice-watch.com

     

  • Marine Peyraud's Belgian umbrellas

    Imprimer

    Marine Peyraud's Belgian umbrellas exclusively at

    Hello James
    Crafstmanship store by NIYONA

    Cirque by Marine is a composition made out of collected postcards. This produces a 360°view of atypical mountains. The artist wants to transport the users of the umbrellas to an improbable and majestic landscape. This will allow anyone to temporarily isolate themselves through the use of this mobile panorama.

    0C1C63B2-BE21-4495-B013-79FEF6C9B37B.png
    ©Aylen Torres
     
     
     
    Price: 160 EUR
    Available until the end of 2013
     

     

     
    Hello James location + contact:
    Rue de Laeken/ Lakenstraat 86
    1000 Brussels
    TUE: 9 - 12
    WED-SAT: 12 - 18
     
  • Miami -New spot for Maison&Objet

    Imprimer

    Maison & Objet continues its worldwide expansion and announces yesterday a new milestone: Maison&Objet Americas in Miami Beach in May 2015, from the 12th to the 15th! As an economic, financial and cultural metropolis at the crossroads of Americas, Miami Beach quickly became the perfect environment for a meeting between creators and visionaries from the two continents.


    Maison & Objet continue son développement international et a officialisé hier lors d'une conférence presse, la tenue de son salon Maison&Objet Americas à Miami Beach du 12 au 15 mai 2015 ! En tant que centre économique, financier et culturel au carrefour des Amériques, la ville de Miami Beach s'est imposée comme l'environnement idéal pour organiser une rencontre des créateurs et visionnaires des deux hémisphères.

    http://www.maison-objet.com/paris/actualite/maisonobjet-americas-a-miami-beach-du-12-au-15-mai-2015

  • Axel Vervoordt Gallery-“Tàpies in the 1960s – Scars of the Real”.

    Imprimer

    After the Spanish Civil War and growing up under the Franco regime, Antoni Tàpies (Barcelona, 1923-2012) felt the deep necessity to respond to the horrors that had changed his world-view and had made him question his own identity and that of the country he lived in. The only way of being able to freely express himself was to become an artist.

    Tàpies is a Catalan name derived from the word tàpia, meaning wall.Antoni Tàpies could not have been born with a name that suited him any better. All his life, the artist had been fascinated by the walls he had been surrounded by and upon which people had inscribed their fears and doubts, their desires and frustrations. The walls of Tàpies’ youth bore witness to the horrors of the inhuman turn Spain and the entire world was taking at that time. They were charged with emotions, marked by violence, grief and by the desperate longing for another world.

    27_a0713.049-jan.jpg

    Forma d’armari inclinada, 1968, mixed media on wood, 170 x 195cm

    “Each canvas was a battlefield on which the wounds multiplied over and over again, to infinity. And then came the surprise. All that frenetic movement […] suddenly took a qualitative leap. The eye could no longer perceive the differences. Everything came together in a uniform mass. What had been burning ebullition transformed itself on its own into static silence.” (Antoni Tàpies)

    Tàpies decided to make paintings like the Catalan walls from his youth. On his paintings ideas and emotions are scratched into matter into new, obscure, symbolic universes. Like walls, his paintings deny direct access and block vision. They act like a two-sided mirror in between two worlds. Whatever lies behind the wall can never be touched, but the wall itself, reflecting the crude reality of what is here, holds the promise of the existence of another side.

    For Tàpies a painting should confront the viewer with a glimpse of true reality, of the Real in its Eastern understanding and thus referring to an original principle, a primordial unity of all, in order to alter the viewer’s vision on the world and on himself.

    Tàpies’ artistic language is the result of a continued meditative and creative process in which the artist tries to merge his own body and soul with this concept of the Real. In his work Tàpies presents the Real by abolishing the limits between matter and content and in the guise of archetypical symbols that often come from his everyday life (crosses, sticks, mathematical signs…), but that nevertheless carry a meaning that goes beyond their common, daily use. He intuitively selects and combines tangible elements that are rooted in our collective memory, re-uses them in different constellations and thus invites the viewer to continually re-interrogate what is given.

    Tàpies’ walls are confronting mirrors, not showing but only holding the promise of another side. In the backdrop of the wars, they don’t show the wounds of the battle, but reflect its scars. The shock of the wound would be unbearable; the scar, however, veils the suffering, is a healed wound. Tàpies’ scars of the Real still show the traces of a violent breaking though the walls; they keep the memory of the wound alive, but also hold the comforting possibility and the hope of healing.

    “I liked to imagine artistic activity being a task as intense as possible, in the service of knowledge, influencing our life, making us see the falsity of what surrounds us, and permitting us to accept authentic reality.” (Antoni Tàpies)

    http://www.axel-vervoordt.com/en/gallery

  • Sapins de Noël de Créateurs Belges

    Imprimer

    Visuel event SNC.jpg





















    Les Sapins de Noël des Créateurs
    1ère édition belge 

    Exposition du 6 au 15 décembre 2013

    VERNISSAGE
    de 19h à 23h
    En présence des créateurs
     
    Le concept store bruxellois SiblingsFactory exporte pour la première fois en Belgique
    Les Sapins de Noël des Créateurs qui réunissent chaque année à Paris depuis près de 18 ans 
    les plus grands noms de la mode, du design et de l’architecture 
    autour du thème fédérateur de Noël.

    Des créateurs belges de renom réalisent leur vision du sapin de Noël.
     
    Benjamin Spark
    Carine Gilson
    Charles Kaisin
    Charlotte Collard
    Delvaux
    Edouard Vermeulen
    Jeroen Boon
    Julien De Smedt
    Krjst
    Marine Breynaert
    Michael Guérisse O'Leary
    Pili Collado
    Thierry Boutemy
    Versa-Versa pour Perrier 
     
    Siblingsfactory
    Rue du Vieux marché aux grains, 31 
    1000 Bruxelles 
    www.siblingsfactory.com 
     
    Les œuvres créées seront exposées à l’espace SiblingsFactory 
    et ensuite mises aux enchères lors d’un dîner de gala à Maison Particulière
    centre d'art à but non lucratif qui met exceptionnellement et gracieusement 
    à disposition son espace pour cet événement. 
    www.maisonparticuliere.be 

    Images intégrées 5 
     
      
    Les bénéfices de la vente seront intégralement reversés à BIG against breast cancer,
    une association internationale sans but lucratif qui 
    facilite et accélère la recherche contre le cancer du sein 
    au niveau international, et dont le siège est à Bruxelles. 
     

  • Design et technologie brevetée: Le nouvel aspirateur Dyson DC52

    Imprimer

    DC54_IRNK_13A4_REFW.psd_preview.jpgDyson a fait évoluer sa technologie cyclone Cinetic : grâce à leurs vibrations, les orifices des cyclones ne peuvent plus s’obstruer. Cet appareil n'a plus de filtre avant-moteur : toutes les poussières auront été traitées avant et c'est une première. De plus, aucun entretien de filtre n’est donc nécessaire.

     

    Chez Dyson, la forme suit la fonction. Le design de la machine est donc une conséquence directe de son fonctionnement et de la technologie embarquée. Un bel exemple est la technologie cyclone. On voit très clairement que la forme est dicté par celle des cyclonesLa solution a donc été de créer des extrémités oscillantes au bout des cyclones fonctionnant comme un tamis automatique. Quand l’aspirateur est en marche, ces extrémités vibrent avec le flux d’air et évitent à l’orifice des cyclones de s’obstruer. 


    Face aux autres marques "sans sac", comment se positionne Dyson? 


    James Dyson DC52 (1).jpgJames Dyson est l’inventeur du premier aspirateur sans sac. Il n'était pas convaincu par la puissance de son Hoover Junior. Il a enlevé le sac et l’a remplacé par un cyclone en carton. C’est le début de la technologie cyclonique. Dyson et son équipe d’ingénieurs a continué de faire évoluer la technologie cyclone sans perte d’aspiration.

    Le dernier né est le Dyson Cinetic™.

     

    En Belgique les gens continuent à investir dans la technologie. Ceci est bien illustré par la croissance de la catégorie des aspirateurs sans fils. Les sans-fils de Dyson ont connu une croissance de 150% en volume (source : chiffres Gfk YTD nov ’13). De plus les utilisateurs plébiscitent cette marque et la recommandent comme leader de son secteur.(source:Brand Media Monitor pour TNS).

    Le nouveau Dyson DC52 est donc le seul aspirateur sans filtre à nettoyer, sans sac à changer et sans perte d'aspiration.

     

     

  • Atelier- Boutique de Camille Belgian Creation-Dansaert Area

    Imprimer

    Début décembre, Camille Henrotay ouvrira sa première boutique-atelier. Un paris sur l'avenir qui est à l'image de l'enthousiasme qu'elle dégage. Depuis l'été 2011, elle s'est forgé une identité  qui s'affirme au fil des saisons. 

    Camille.jpg



    Cet hiver, elle nous revient à travers un déferlement de couleurs luxuriantes. Exit les joyaux de la haute joaillerie, ici on papillonne entre des perles aux allures de pépites d’or ou de galuchat, aux perles à facettes pétillantes… Des chaînes en mailles de laiton à l’aspect or vieilli aux strass scintillants… C’est un peu comme l’effervescence de la découverte d’un trésor inestimable. Ces perles nous laissent imaginer des sphères en mouvement perpétuel dans les créations de Camille… Un voyage éveillé aux confins de petites planètes précieuses se chevauchant l’une l’autre avec une certaine désinvolture.  Camille 2.jpg

     

    COLLIER FUOCCO  

    Laiton, perles de verre, strass  

     








    COLLIER VATA GM

    Laiton, perles de verre, strass 

    Photographe : Yannick Sas






    Atelier-Boutique: Rue Léon Lepage 13 1000 Bruxelles

    www.camillebelgiancreation.be