• New belgian eco-label : Pas N'Importe Quoi!

    Imprimer

    Katrien Smets lance sa première collection de basiques à messages en coton bio qui se résume en un mot : ECOCENTRIC.

    Une attitude “eco-fashion” jusque dans les matériaux, l'encre et les étiquettes. Tout est naturel, recyclé, doux pour la peau et pour la nature. Et à chaque pièce vendue, un mètre carré de nature est sauvé grâce à Natuurpunt.

     

    unnamed.jpg

    Bien plus qu’une marque, Pas N'importe Quoi est surtout une façon de vivre. Nous ne portons, faisons, mangeons pas n'importe quoi et pas n'importe comment. Nous cherchons de la qualité tout en étant “ecocentric”. Katrien Smets utilise la mode comme moyen de communication et raconte une histoire à travers ses sweatshirts et ses t-shirts qui sont à la fois dans l’air du temps et éco-responsables. Etre “ecocentric” c’est chic. 

    La collection Quatre messages et une petite sélection de modèles bien choisis pour Homme et pour Femme, dans les blancs, gris chinés, bleus et nude. Les messages, raffinés, subtiles et graphiques, s’inspirent de l'univers du livre et de l’écriture. Ils racontent le début d’une histoire, un premier chapitre, le manifeste PNQ.

    unnamed (1).jpg

     

    unnamed (2).jpg

    unnamed (4).jpg

     

     

     

     

     

    unnamed (3).jpg

  • Concours 2014 “When Pure Chablis Meets Art”

    Imprimer

    cd6959a8-da58-4d25-92c3-c102b282f743.jpg

    Le Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne, en partenariat avec l’Institut de la Parure et de la Bijouterie Jeanne Toussaint (Arts & Métiers de Bruxelles), ont organisé :

    2c4f0cd4-71f0-49bb-89ef-ccef083c81d4.png

    Pour la troisième année consécutive, les vins de Chablis soutiennent la jeune création belge et font appel à leur créativité pour exprimer la nature particuière de leur vins. Après les arts plastiques en 2012 et la photographie en 2013, c’est aujourd’hui l'art de la joaillerie que Chablis a choisi.

    Chablis a invité les étudiants en joaillerie à exprimer leur vision de PURETÉ et de MINERALITE au travers d’une création ou d’une œuvre existante. Le lauréat du prix « Pure Chablis » sera celui qui aura traduit l’expression pure des vins de Chablis avec créativité, maîtrise technique et justesse.

    C'est dans l'espace du  magnifique atelier de la créarice de bijoux Marie-France Vankueken qu'a eu lieu l'exposition des participants. Ayant voté quelques jours auparavant pour mes favoris, j'ai eu le plaisir de les voir dans la liste des lauréats et de participer à une dégustation de vin de Chablis. Installée parmi des oenologues de renom, j'ai pu apprécier la diversité des goûts et des terroirs de cette région (http://www.chablis.fr)

    Le premier prix est attribué à la bague d’Emmanuelle Darnault (Ecole Jeanne Toussaint) -Le deuxième prix est attribué au collier de Mylène Auquière (Ecole Jeanne Toussaint) et La bague de Mia De Vos (Syntra) décroche le troisième prix.


     

     

  • Gioa Seghers: nouveau talent émergent de la mode belge

    Imprimer

    Gioia-Seghers_12.jpg

     

     

     

    Avec un prénom qui signifie joie en italien, la collection de la jeune créatrice belge enrichit le paysage de la mode. Les pièces de sa collection sont à la fois architecturales et sensuelles, intemporelles et contemporaines. Elle part toujours de la matière. Subtilité et élégance sont ses marques de fabrique. Une élégance héritée de sa grand-mère d’origine italienne qui la fascinait quand elle était petite. L’inspiration de Gioia vient de sources différentes et parfois surprenantes : une série de vieilles photos ou un joli poème comme une idée lancée par un ami.

     

     

     

    Automne-hiver 2014-2015: en marchant sur une coulée de Pahoehoe...

     

    Gioia-Seghers_08.jpg

     

    Pahoehoe est un terme hawaïen qui désigne un type de lave d’une très grande fluidité, brillante et plissée, qui a inspirée Gioia Seghers pour cette collection hivernale. Les coulées de cette lave forment de belles sculptures et des jeux de lignes ondulantes qui dessinent le paysage. Gioia interprète magnifiquement ces volumes et ces formes dans ses coupes stratifiées ou des textures riches qui rendent les imprimés totalement inutiles.

    Parcours...

    Gioia Seghers a obtenu en juin 2012 son diplôme de fin d’études au prestigieux atelier de stylisme et de création de Mode(s) de La Cambre à Bruxelles, ville où elle vit et travaille. Sa collection de dernière année a fait l’effet d’une bombe. Et elle a raflé, d’un coup, le prix Dior, le Weekend Fashion Award, le prix de La Libre Essentielle et celui de la boutique anversoise RA. Après le défilé, le Musée de la Dentelle de Caudry, en France, l’a invitée à présenter quelques silhouettes de sa magnifique collection pour sa manière innovante et fraîche d’interpréter la dentelle. En 2013, la jeune femme a décidé de lancer une collection à son nom. 

    Une collection pour laquelle elle a encore approfondi ses recherches de nouvelles matières et formes. En février 2014, elle a donc présenté à Paris, la première collection de prêt-à-porter Gioia Seghers automne/hiver 2014/2015.

     

    Gioia-Seghers_18.jpg

     

    WWW.GIOIASEGHERS.COM