La Verrière Hermès- Bruxelles:Philaetchouri-DU 6 février AU 30 avril 2015

Imprimer

LETTRE À ANN VERONICA JANSSENS ET MICHEL FRANÇOIS

par Guillaume Désanges

 

Philaetchouri_00 (1).jpg

Photo : Isabelle Arthuis

 

Extraits:

"Transactions et convertibilité"

"Chez tous les deux : des relations de transaction entre des matières ou entre des états de la matière. Entre matière brute et matière sublimée. Du plus lourd au plus léger, mais toujours avec un lien économique et des devises de conversion. Transaction physique et conceptuelle. D’où l’idée de l’argent à la fois comme métaphore et matérialité. Fragilité des signes. Frivolité de la valeur . De l’acte sculptural comme critique de la convertibilité des choses du monde. Vanités. Chez Michel, les pièces de monnaie qui ne valent plus rien, juste leur valeur de métal au poids. Principes d’équivalence. Chez Ann Veronica, l’argent qui affleure sous l’IPN, les pièces de monnaie grattées d’un côté"

Quelle exposition ensemble ?

"Ce que j’aime dans l’art, c'est quand les projets se contestent eux-mêmes. C’est ce que je vois dans le travail d’Ann Veronica, entre ce goût pour la rigueur scientifique et la volonté d’être dans la poésie et l'irrationnel. Dans cette velléité de disparition et la fascination pour l’objet lui-même et sa matérialité (l’IPN22). Il n’y a rien de plus immatériel que le brouillard, et dans le même temps rien de plus prégnant, rien de plus envahissant et donc finalement de visible en tant qu’il brouille toute vision autre. C’est ce que je vois chez Michel, entre cette distance universalisante des formes du monde et les destins incarnés qui les sous-tendent, entre l’élégance des propositions toujours contestée par la cruauté des situations, dans son rapport irréconcilié avec l’art, entre la forme et le fond. Ce qui est beau est aussi ce qui coupe les doigts. Et ce qui fait mal aux yeux. Tout cela ce sont les tensions que j'aime. Vous réunir pour un projet, c’est pour voir comment, au présent, ces points d'accroche entre vos démarches continuent d’opérer. C’est moins une idée extérieure que la formalisation d’un état de fait" 

Philaetchouri_01.jpg

Ann Veronica Janssens, Michel François Trial scenography for ‘The Song’. (Anne Teresa de Keersmaeker, 2009). Photo © Michel François.

Philaetchouri_07.jpg

Ann Veronica Janssens Représentation d’un corps rond (‘Representation of a round body’), 1995 Programmed projector and artifical fog. Photo W. Petzy, courtesy Kunstverein München.

Philaetchouri_05.jpg

Michel François Froissé suspendu (‘Crumpled hanging’), 2012, plaster, CRAC Languedoc Roussillon. Photo © Michel François, courtesy of Galerie Xavier Hufkens.

Info: 

La Verrière,

Bruxelles (Belgique)

50, boulevard de Waterloo du lundi au samedi, 11 h-18 h, entrée libre

http://www.fondationdentreprisehermes.org

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.